• Attention: la recette d'aujourd'hui n'est ni vegan, ni sans gluten, et encore moins bio (enfin elle peut l'être en partie)... Malgré le fait que je sois toujours plus intéressée par une autre manière de cuisiner, il n'empêche que je suis une gourmande qui a besoin de sa dose de sucre quotidienne horaire. Ce cake est donc hautement décadent, über simplissime et terriblement personnalisable. Tout ce que j'aime.

    Si vous ne supportez pas la vue des ingrédients de la recette et que la photo vous donne des hauts-le-cœur, ou si tout simplement vous êtes comme moi curieux et que vous sentez bien qu'il y a quelque chose qui cloche dans votre alimentation, je vous conseille de suivre ces quelques liens...

    Le blog de l'abondance frugale d'Antigone XXI

    Back to her roots par Cassie

    Ces Petites Choses Qui Changent la Vie, en direct du Japon avec Caroline et sa famille

    Et bien sûr le magazine en ligne Yapluka de Magalie

     

    Proust n'a qu'à bien se tenir

     

    Bon, revenons-en à nos moutons. Aujourd'hui c'est mercredi, et le mercredi à la boutique c'est goûter-papote. Ce qui veut dire que le goûter est offert à tous ceux qui mettent un pied à La Couchothèque. J'essaie de confectionner chaque mardi soir de quoi régaler tout le monde, et surtout j'essaie de poster ensuite la recette ici, histoire que ce blog reprenne un peu de consistance. Ça durera ce que ça durera, en attendant profitons-en!

    Pendant une certaine période de mon adolescence et de ma vie de jeune adulte, la sucrerie ultime c'était... un tube de lait condensé sucré! Si possible bien frais sorti du frigo, une vraie régression, un pure plaisir enfantin que l'on tétait à même le tube. Du coup ce goût hyper sucré et presque doucereux, c'est ma madeleine de Proust à moi.

    Lorsque j'ai vu passer cette recette sur Pinterest, j'ai su qu'elle était pour moi. Je l'ai testé une première fois, et effectivement... De la bombe. Nature, elle est déjà canon. Mais son potentiel de personnalisation est énorme. Pépites de chocolat, épices pour chaï et cubes de pomme, raisins secs, noix de pécan caramélisées, les possibilités sont infinies... J'adore! Et ce que j'adore tout autant, c'est qu'elle est simple comme bonjour! 5 ingrédients + la garniture. Paf. Pour cette version, je me suis souvenue que j'avais un pot de pâte de coing dans un placard. Coupée en petits cubes, c'est assez terrible: le côté acide et pourtant très sucré vient relever la douceur du lait condensé, sans devenir écœurant... Miaaaammm! Bon, sans plus attendre, la voici (n'hésitez pas à télécharger le PDF, je ne sais pas pourquoi la version web ne rend pas très bien):

    Cette recette est librement inspirée de la recette du Dr Ola.

    Et vous, c'est quoi votre recette de base préférée? Vous la partagez avec nous?


    4 commentaires
  • La citation est de Vladimir Maïakovski et la photo originelle de Cano Vääri.

    2013 a été un très bon cru, malgré tout, pour nous. Je suis persuadée que 2014 va scintiller de plus belle. Des bises douces et chaudes à vous, je reviens c'est promis!


    4 commentaires
  • Vitrine

    Confortablement installée sur ma chaise pliante de jardin, les pieds au chaud contre le radiateur sous ma table de travail toute neuve, une tasse de thé aux épices et un Biberli à côté de moi, la lumière déclinante de l'après-midi qui joue avec les flacons de liniment sur les étagères, je savoure un moment de répit. Le tourbillon de ces dernières semaines m'entraine avec une telle force que les moments de calme sont rares, alors j'en profite un maximum.

    Nuscheliétagère

    Nous sommes samedi 14 décembre 2013, je vous écris depuis la boutique, enfin aménagée avec un mobilier définitif, constitué principalement de tuyaux galvanisés de plomberie 1/2", des coudes et tés correspondants (environ 80 pièces de chaque) et de planches de sapin 1 pli de 27 mm d'épaisseur. ça peut vous paraître assez invraisemblable, mais après avoir vu ces photos sur Pinterest, je savais ce que je voulais comme ambiance et meubles pour la boutique. Du coup j'ai passé des heures sur Internet, dans les Do-it yourself de ma région (et de plus loin), au téléphone et en personne chez des menuisiers, avec des sanitaires et plus d'une dizaine de soirée à calculer des côtes en m'arrachant quelques cheveux, recommençant tous les calculs plusieurs fois après m'être aperçue d'erreurs mortelles... Tout cela sans garantie de résultat, parce qu'entre les pas de vis qui ne se vissent pas jusqu'au bout, les décrochements du mur principal, les tuyaux que je voulais en noir mais qui seront argentés, je ne savais vraiment pas si tout cela allait fonctionner correctement. L'angoisse!

    BGFlip

    Le soleil est à présent couché. Une journée froide mais sans brouillard, alors qu'on le subit depuis une semaine, la lumière fait du bien, malgré l'air glacial qui s'engouffre par le joint mal ajusté de la fenêtre au dessus de la porte d'entrée. Prochaine étape après avoir éteint l'ordinateur: visser les ampoules sur les spots métalliques et les installer à leur place en priant pour que les câbles soient assez long...

    BGétagère

    Un chantier quoi. Presque fini, mais un chantier tout de même. Mon chantier. C'est quand que vous passez?

    Hamacétagères

     

     

    Coinfauteuil

     

    Soleil


    5 commentaires
  • Une demi-douzaine d'articles commencés, zéros finis...

    Des lecteurs qui s'inquiètent et m'envoie de gentils petits mots (merci Martine!)...

     

    Des projets qui se concrétisent et me demandent du temps, tellement de temps!

     

    Allez, j'essaie de résumer un peu ici...

    Famille: tout va bien de ce côté-là, petit Leckerli a déjà 7 mois et crapahute partout depuis un petit moment déjà... Pain d'épices a décidé de couper ses longs cheveux "à la Raiponce" qui lui arrivaient donc aux fesses, quel changement! Nous aurions tous besoin de vacances et d'une bonne coupure, puisque nos vacances de fin d'été ont été annulées... On espère voir une petite lueur d'espoir de ce côté-là, on a participé à un chouette concours, espèrons qu'on aura de la chance!

    Brouillons

     

    Travail, projets: le projet sur lequel j'ai travaillé toute l'année dernier se concrétise! J'ai enfin trouvé LE local pour y regrouper mes activités, je suis ravie, et en plein chantier et planification... La suite très bientôt.

    Brouillons

     

    Rêves: ils sont toujours là, j'y travaille aussi, chaque jour... La vie me présente de biens belles occasions et rencontres ces derniers temps, j'ai bon espoir que ces bonnes ondes continuent à nous accompagner encore un bon moment!

    Brouillons

     

    Blog: vous l'aurez peut-être remarqué, ce blog n'est plus celui lié à la boutique Comme une taupe. J'ai envie de garder cet espace pour des réflexions plus personnelles (même si j'espère ne pas vous avoir trop embêtée avec de la pub pour Comme une taupe ici!), des aventures de notre famille, des découvertes, balades et peut-être même des recettes! Je ne m'engage à rien pour l'instant, tout un nouveau rythme est en train de voir le jour dans nos vies depuis la rentrée, il est amené à changer encore, à subir des adaptations, des réglages fins et des coupures aussi parfois. Mais je sais que j'ai très envie de revenir ici plus souvent. Avec des photos et des mots, pour pouvoir les partager avec vous et continuer ce dialogue si enrichissant!

     

    Merci à tous pour votre patience, à très vite!


    6 commentaires
  • Cela faisait longtemps  que ça ne m'était pas arrivé... Un véritable coup de foudre pour un lieu très spécial. Un village caché dans un écrin de verdure, un petit bijou brut de décoffrage qui vaut le détour.

    Depuis un moment je suivais l'activité Facebook de Plum'art baby & kids, une boutique que l'on m'avait chaudement recommandée. Et l'occasion s'est présentée de venir y faire un tour (les soldes!) en profitant de découvrir Romainmôtier, un village dont j'avais souvent entendu parler mais que je n'avais jamais visité.

    M. Doux a congé pour quelques jours, le temps n'est pas trop menaçant, hop on saute dans la voiture, c'est l'heure de la sieste, le voyage de 45 minutes se passe sans encombre et nous fait découvrir une région presque inconnue tout près de chez nous. A Orbe, le pont qui enjambe la rivière du même nom est très haut, impressionnant. Puis la montée par Agiez jusqu'à Romainmôtier nous donne l'impression de changer de pays. La forêt est bientôt partout, lorsque surgit un tout petit village niché dans un vallon, où les petites maisons aux toits de tuiles jouxtent l'abbatiale au milieu des jardins fous. De la verdure partout, des petites ruelles, des jardinets au pied des murs, du lierre et de la vigne vierge qui cachent les maisonnettes, même les boites aux lettres se font avaler par des buissons... A chaque coin de rue je tombe sur la maison de mes rêves.

    Mailbox

    On rentre dans la "petite" boutique Plum'art qui se révèle être une maison de 3 étages avec des chambres aménagées "comme pour de vrai". On tombe amoureux de la cuisine en bois massif, Pain d'épices peut essayer le lit-cabane avec toboggan intégré, on choisit un pyjama L'Asticot pour Leckerli tout en discutant avec l'adorable patronne et en dégustant du jus de pomme. Je m'émerveille sur tout: la maison-boutique en elle-même, la sélection de meubles, tapis, vêtements, accessoires écologiques jusqu'au bout des coutures, tiroirs et ampoules... C'est bien simple, si je m'écoutais je déménagerais simplement dans la boutique! Madame Plum'art nous conseille ensuite une petite balade, et nous repartons presque à regrets de ce lieu enchanteur.

    Shutters

    On passe vite à la petite épicerie pour acheter un goûter, puis cap sur le petit canal indiqué. En passant, nous découvrons encore des maisons splendides (au secours!!!), ici même les plaques des rues sont magnifiques! On arrive au canal... Si vous connaissez les bisses valaisans, c'est un peu le même principe, ici l'eau était visiblement déviée de la rivière pour alimenter le lavoir (encore en très bon état, on peut y voir à chaque place le trou carré où les lavandières posaient leur savon) plutôt que pour l'irrigation des cultures. La maison en face du lavoir est mon coup de cœur spécifique, il y a même un atelier-loft...

    sign

    On chemine à côté du petit cours d'eau, dans la verdure, sous les grands tilleuls et les sureaux. L'eau est limpide et le temps idéal, et l'atmosphère qui règne ici me fait penser à celle dans la forêt de Brocéliande... Ne dit-on pas d'ailleurs que la vallée de l'Orbe est le pays des fées? Nous sommes sous le charme.

    One Two

    Path

    Arrivés au départ du canal, la rivière d'où il vient forme une petite chute avec juste en amont un endroit idéal pour se tremper les pieds et savourer son goûter. Un banc invite à la rêverie, et de petits bâtisseurs ont visiblement tenté de détourner le courbe en multibles canaux de graviers et cailloux. On se pose, Pain d'épices fonce dans l'eau, et nous sommes bientôt rejoins par deux petits habitués et leur maman. La discussion s'engage, je demande en rigolant s'ils habitent aussi une de ces maisons charmantes et j'apprends qu'ils sont effectivement dans l'une des plus belles du village. La conversation est charmante, ponctuée par les cris, exclamations et éclaboussures des enfants.

    Canal

    On prend congé, retournons au village pour encore découvrir l'abbatiale. C'est toujours aussi charmant, dommage que nous ayons déjà mangé les 4 heures, j'aurais bien goûté une des tartes du Tea-room dans la cour de l'abbatiale... La terrasse est à côté d'une fontaine où panier rempli de jeux aquatiques pour les enfants rend Pain d'épices frénétique. Nous admirons aussi deux splendides grands et vieux arbres bourrés de cette énergie si spéciale. L'un est un tilleul, et l'autre je n'arrive pas à l'identifier... C'est peut-être un saule, mais il n'a pas cette forme caractéristique que présente d'habitude ces arbres.

    Un dernier détour par Plum'art pour dire combien nous avons apprécié la visite et les conseils, et l'on repart pour la maison, tout en se promettant de revenir très vite mieux équipés pour une plus longue balade. Une après-midi de rêve...

    Les photos sont de M. Doux... Retrouvez-les sur son Flickr, avec d'autres clichés de cette belle balade!


    7 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires